Société : le Collectif des agents municipaux de Libreville (CAML) empêché de marcher

Libreville, le 09/02/2009 (GDAA) – La marche pacifique du collectif des agents municipaux visant à attirer l’attention des plus hautes autorités de la République sur la situation créée par la dette de l’Hôtel de ville vis-à vis de la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS), qui prive les agents de leurs droits non conforme aux retenues opérés sur leurs bulletins de salaires a été empêchée vendredi matin à l’Hotel de ville.

Au moment de marcher le Collectif des agents municipaux n’avait pas encore reçu l’autorisation du ministère de l’intérieur et des négociations étaient en cours selon le président de ce mouvement, monsieur Alexandre Nziengui.

Privé de se rendre dans la rue, c’est à l’intérieur de la concession municipale qu’ils ont manifesté en faisant le tour du bâtiment abritant les services de la mairie centrale de Libreville sans casse ni bousculade.

Le montant de cette dette s’élèverait actuellement à 16 milliards de francs, selon le collectif, qui  s’étonne toutefois du manque d’engouement de la tutelle pour l’éponger.

  Par Baba KONE

© Gabon D’Abord Actualités.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×