Gabon – France : Libreville rend hommage aux huit soldats français morts dans un crash à Nionié.

Libreville, le 22/01/2009 (GDAA) – Les huit militaires français disparu le 17 janvier 2009 dans un crash d’hélicoptère au large des côtes gabonaises ont reçu les  adieux des forces françaises en présence au Gabon, des forces armées gabonaise ainsi que celle des représentations diplomatiques en présence au Gabon, le 21 janvier 2009 au Camp De Gaulle de Libreville.

 

La cérémonie a été présidée par le Chef d’état-major de l’armée de terre française, le général d’armée Elrick Irastorza, qui n’a pas caché son émotion.

 

« Dans ces moments d’épreuve, il y a un temps pour tout. Un temps maintenant pour la compassion, puis viendra le temps des explications, avec les enquêtes et expertises en cours. »

 

Les corps ont été ensuite rapatriés en France après cette cérémonie où est prévu une autre ce 22 janvier 2009 en présence du président Nycolas Sarkozy.

 

L’appareil qui s’est abattu le 17 janvier 2009 à Nionié (Une localité située entre Libreville et Port-Gentil), est un hélicoptère de marque Cougar AS 532 de l’aviation légère de l’armée de terre (Atlat), il participait à un exercice avec l’armée soeur du Gabon et avait à son bord quatre membres d’équipage, et six commandos des forces spéciales, appartenant au 13ème régiment de Dragons parachutistes.

 

Par Baba KONE

© Gabon D’Abord Actualités.

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×