L’Ecole Supérieur de Commerce et de l’Industrie approuvée par l’Etat

Gabon : Mouvement d’humeur à l’Université Omar Bongo

Libreville, 19/ 05 / 2008 (GDAA) - L’Ecole Supérieur de Commerce et de l’Industrie (ESCI) située derrière l’Ecole Normale  Supérieure de Libreville figure désormais au rang des établissements reconnus officiellement par l’Etat gabonais, le quitus lui a été donné le 12 mai dernier par le Ministère de l’Enseignement Technique, de la Formation Professionnelle des jeunes et de l’Industrie dans un arrêté signé en date du jour par le Ministre de tutelle, le Professeur Pierre André KOMBILA.

Crée au cours de l’été 2007, l’établissement dont la rentrée académique avait eut lieu le 25 septembre était toujours en attente de cette autorisation afin de répondre aux normes juridiques portant création d’établissements supérieurs en République Gabonaise.

La rentrée des classes pour le compte de l’année académique 2007-2008 s’était tenue le 11 novembre et les enseignements sont depuis dispensés par un corps professoral universitaire qui exerce déjà dans les universités et les grandes écoles de la place, selon le Professeur NGANDU DISSASHI, son Directeur Général.

L’ESCI prépare les étudiants aux diplômes d’états (BTS et DTS) et forme en action commerciale, en comptabilité gestion, en commerce international, en économie forestière, en gestion de l’environnement et en informatique de gestion. Cette dernière formation offrant aux étudiants la possibilité de devenir administrateur de réseaux locaux d’entreprises ou développeur d’application par la suite.

Onze étudiants soit 6 en action commerciale et 5 en comptabilité gestion viennent d’être présentés aux examens du BTS et du DTS pour sa première année d’existence. Ce qui est une fierté pour l’administration, souligne le Professeur NGANDU DISSASHI, en attendant les résultats qui ne sont pas encore connus.

Enfin, l’admission à l’ESCI est conditionnée par l’obtention d’un baccalauréat ou d’un niveau supérieur mais également par la justification d’un relevé de notes pour les élèves des classes de terminale ayant déjà passés le bac au moins une fois. En outre les frais annuel de scolarité y compris ceux d’inscription s’élèvent à 420 000 FCFA pour les premières années et à 400 000 FCFA pour les deuxièmes.

Par Ludovic Aubin NONO 
© Gabon D'abord Actualités

Commentaires (3)

1. MAYINOU O. Maureen 02/05/2012

Je souhaite avoir des renseignement sur votre établissement, les frais d'inscription, la location.

2. BIGNOUMBA Junior 23/09/2011

Bonjour je suis un jeune bacchelier et j'aimerais savoir comment m'inscrire dans votre établissement et les modalités.merçi

3. aboghe nkoghe 20/06/2008

j aimerais avoir plus de renseignement sur l ecole et avoir un numéro de fone je suis tres intéressé merci

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×