La Sogara perd la 84e place dans le classement des entreprises africaines

Libreville, le 04 / 01 / 08 (GDAA) - La Société Gabonaise de Raffinage (SOGARA) a perdu la 84e place dans le classement des 500 premières entreprises africaines de l'année 2007. Basée à Port-Gentil (Sud-ouest), la capitale économique gabonaise, où se trouvent ses installations depuis 40 ans, la SOGARA est spécialisée dans le raffinage du pétrole brut à savoir : de l'essence sans plomb, du butane, du kérosène, du gas-oil, du fuel-oil et du bitume. Son capital est composé des parts de TOTAL (37,7%), de la République gabonaise (25%), SHELL (16,99%), PETRO GABON (11%) et AGIP (02,50%).

Cela s'explique-t-il par la réalisation d'importants travaux entre 2006 et 2007 afin d'améliorer ses outils de production, dont l'implantation d'une turbine à gaz permettant à l'entreprise de produire son énergie électrique et le dégloutage de l'unité de reformage catalytique. En somme, l'entreprise a investi 50 milliards de FCFA pour la modernisation de son équipement.

Cette chute, révèle le document, est le résultat de la baisse vertigineuse de son chiffre d'affaires, qui s'est réduit de moitié entre 2005 et 2006, atteignant 107 milliards de FCFA en 2006 contre 217 milliards en 2005, et sa production actuelle est passée de 800.000 tonnes, contre 1.200.000 tonnes les années antérieures.

Actuellement, la SOGARA élabore son plan d'actions pour le développement durable avec l'ensemble des parties prenantes.

 Par Narcisse Leroy 
© Copyright Gabon D'abord Actualités

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site