Un général de force de police rappel à l’ordre une église du Christianisme Céleste à Libreville

Les petits métiers source de revenue des jeunes gabonais

Libreville, 12/11/07-Gabon D'abord Actualités
Les responsables de la paroisse Mont Horeb de l’église du Christianisme Céleste sis au quartier plein ciel ont été rappelée à l’ordre ce debut de semaine par un haut responsable des forces de police national résidant les environs ont rapportés quelques fidèles.

Le général ne supportait plus la pollution sonore produite par la chorale de l’église dont les répétions allaient parfois au-delà de 21 heures et a demandé à ses dirigeants de les faire cesser un peu plus tôt pour permettre aux riverains de pouvoir se reposer, nous ont dit quelques membres de cette paroisse présent sur les lieux ce matin.

Rappelons que la pollution sonore est pratiquée sur la majeure partie du territoire gabonais, excepté à Ndéndé, dans le département de la Dola où la loi réglementant les bruits et sonorité est appliquée avec rigueur depuis plusieurs années.

Par Ludovic Aubin NONO
Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site