Société: Ekouk désormais pourvu en eau potable

Gabon : Les lampions se sont éteint sur Dunamis 2008

Libreville,  le 25/03/08  (Gabon D'Abord  Actualités)
A l'occasion de la célébration le 22 mars dernier de la journée mondiale de l'eau le premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong a inauguré le réseau d'eau potable du village Ekouk réalisé par la société Sogea – Satom Gabon.

La journée mondiale de l'eau a été adoptée le 22 décembre 1992 par l’Assemblée générale des Nations Unies selon la résolution A/RES/47/193 qui déclara le 22 mars de chaque année "Journée mondiale de l’eau", à compter de l’année 1993, conformément aux recommandations de la Conférence des Nations Unies sur l’environnement et le développement (Cnued).

A Libreville les manifestations de cette journée mondiale de l'eau ont eu pour cadre le regroupement d'Ekouk dans la province de l'Estuaire où le premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong a inauguré le 22 mars dernier le réseau d'eau potable réalisé par la société Sogea – Satom Gabon.

Ce système d'alimentation en eau potable comprend un forage de 18 mètres cubes de capacité équipé d'un groupe électropompe alimenté par énergie solaire, une unité de traitement d'eau autonome et un réseau de distribution de 4,6km avec 35 branchements particuliers. Les choix techniques permettent une exploitation facile et peu coûteuse.

Présent à la cérémonie d'inauguration le ministre des Mines, Casimir Oyé Mba a déclaré "j'ai l'immense plaisir monsieur le premier ministre d'exprimer ma profonde gratitude pour avoir bien voulu malgré vos lourdes préoccupations accepter à l'occasion de la journée mondiale de l'eau d'honorer de votre présence à la cérémonie d'inauguration des structures d'alimentation en eau potable du village Ekouk. M'adressant maintenant aux populations je voudrais dire que l'eau que vous recevez aujourd'hui est un investissement qui a coûté 1 milliards 300 millions à l'état. C'est un grand effort que l'état a réalisé ici je vous demande d'en faire un usage rationnel, responsable afin que l'ensemble des équipements qui vous fournis l'eau dont vous avez besoin dure le plus longtemps possible".

Le représentant des populations du regroupement d'Ekouk a exprimé son sentiment de satisfaction et rassurer les autorités quant à l'utilisation responsable et rationnelle de ce bien "nous disons donc grand merci au Président de la République car pour nous habitants de la localité cet acte montre bien que personne ne sera oubliée dans son programme les actes pour le Gabon qui est une réalité et non une promesse des campagnes électorales. Je vais m'engager avec mes populations à bien utiliser l'eau,et ne pas faire du gaspillage".

Remerciant les autorités gabonaises pour le choix porté à son entreprise pour la réalisation de ces infrastructures le Directeur Général de Sogea - Satom Luc Di Francia a présenté les caractéristiques de ces ouvrages "ce projet est un système d'alimentation en eau potable qui comprend un forage de 18 mètres cubes de capacité équipé d'un groupe électropompe alimenté par l'énergie solaire, une unité de traitement d'eau autonome et un réseau de distribution de 4,6km avec 35 branchements particuliers. Les choix techniques permettent une exploitation facile et peu couteuse et Sogea - Satom est fière d'avoir participé à ce projet".

Satisfait du travail réalisé par l'entreprise Sogea –Satom le premier ministre Jean Eyeghe Ndong a déclaré que "je suis heureux de constater que les populations accueillent avec beaucoup de joie et de satisfaction la réalisation qui vient de leur être offerte par le Président de la République puisque le gouvernement en procédant à cette inauguration vient de matérialiser la politique définie par le Chef de l'Etat".

Signalons que d'autres localités bénéficieront des mêmes infrastructures à en croire le premier ministre gabonais Jean Eyeghe Ndong qui a rappelé que l'eau est une denrée précieuse.

Jeanne MADJINOU
© Gabon D'Abord Actualités


Commentaires (1)

1. Jesuis 16/04/2008

Vous devriez avoir honte de faire des articles sur des choses qui montrent à quel point on est pauvre d'esprit au Gabon. Vous pensez peut être que c'est signe de progres que d'avoir de l'eau potable dans un village! Cela ne devrait pas être ainsi pour un si petit pays à la population si infime! Le Gabon est un désert humain qui a connu les trente glorieuses. Combien de "trente glorieseues et d'extractions pétriolères devons nous voir avant de pouvoir être au niveau de pays dévéloppés!?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site