Santé: Journée Mondiale de la Santé Mentale les tradipraticiens souhaitent travailler en collaboration avec les médecins

( Libreville, 11/10/2007 Gabon D'abord Actualités)

Les tradipraticiens gabonais, invités à prendre part à la célébration de la journée mondiale de la santé mentale à Libreville dont le thème de cette année portait sur « La Santé Mentale dans un monde en mutation: Impact de la culture et de la diversité » ont souhaités par la voix du Prêtre Bwitiste Maître ATOMO RIBENGA qu'ils soient désormais associés aux médecins contemporains afin de pouvoir travailler ensemble comme ce serait le cas dans certains pays africains, notamment le Cameroun voisin a-t-il précisé.

Pour soutenir son propos Maître ATOMO RIBENGAa tenu à faire savoir à l'assistance venu nombreuse à cet événement que les causes des troubles mentaux auraient leurs origines dans les deux aspects de l'être humain à savoir le corps matériel et le corps spirituel. C'est justement de ces deux aspects que traite la médecine traditionnelle or la médécine moderne ne s'occupe, elle, que de l'aspect physique de l'homme ce qui ne lui permet pas de pallier le problème du patient si celui-ci est d'ordre mystique a-t-il poursuivi avant de conclure  «  l'association des médecins modernes aux tradipraticiens ferait que là où l'un sera bloqué l'autre pourra trouver des solutions.

 

Rappelons que cet événement à été célébré hier matin au Centre National de la Santé Mentale de Melen en présence de plusieurs pesonnalités de marques parmi lesquels le docteur André NDIKUYEZE., le représentant résidant de l'Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S).

Par Ludovic Aubin NONO.
  
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×