Lutte contre le VIH/SIDA

LE COMITE DIRECTEUR Le Co mité Directeur de l’OPDAS est constitué des Premières Dames du Burundi, du Gabon, du Ghana, du Kenya, du Mali, du Rwanda et de la Zambie. Chaque année, les Premières Dames de l’OPDAS se réunissent lors de la tenue de l’Assemblée Générale des Nations-Unies pour procéder au passage en revue de leurs activités, avant d’établir un plan pour la suite. Le Comité Directeur fonctionne donc à la manière d’un conseil d’administration responsable de : * Mettre en œuvre les décisions de l’Assemblée Générale; * Soumettre recommandations et propositions à l’Assemblée Générale ; * Préparer l’ordre du jour de l’Assemblée Générale ; * Coordonner le travail de la sous-région ; * Orienter le travail du Secrétariat Exécutif ; * Superviser le fonctionnement du Secrétariat Exécutif ; * Coordonner la mobilisation des ressources et la mise en œuvre du programme d’activités ; * Assurer la promotion de l’Organisation. Présidente: Mme Jeannette Kagame – Première Dame du Rwanda Vice-Présidente: Mme Touré Lobbo Traoré – Première Dame du Mali Vice-Présidente représentant l’Afrique Centrale – Dr Edith Lucie Bongo Ondimba, Première Dame du Gabon Vice-Présidente représentant l’Afrique Centrale – Mme Aude Ndayizeye, Première Dame du Burundi Vice-Présidente représentant l’Afrique Orientale – Mme Lucy Kibaki, Première Dame du Kenya Vice-Présidente représentant l’Afrique Australe – Mme Maureen Mwanawasa, Première Dame de Zambie Vice-Présidente représentant l’Afrique de l’Ouest – Mme Theresa Kufuor, Première Dame du Ghana Réunion récente du Comité Directeur “L e spectacle des souffrances endurées par nos enfants, nos frères et nos sœurs, ainsi que celui de nos familles et sociétés dévastées peuvent nous pousser au découragement. Il nous est pourtant impossible d’admettre la défaite ». (Mme Kagame Jeannette, Présidente de l’OPDAS lors de l’ouverture de la Réunion du Comité Directeur en mai 2005) En mai dernier, les membres du Comité Directeur se sont rencontrées à Lusaka, la capitale zambienne, où elles ont exprimé leur volonté d’intensifier la lutte contre le VIH/SIDA. A l’unanimité, les Premières Dames se sont fixées un objectif bien ambitieux : « plus jamais de nouvelle infection chez les jeunes ». Dans leur campagne de prévention, elles ont décidé de recourir à des stratégies ayant fait leurs preuves. Aujourd’hui ces activités recouvrent l’aide aux enfants vivant avec le VIH, la lutte contre le rejet et la discrimination, ainsi que l’éducation des adultes. En vue de réaliser les objectifs de la Campagne des Premières Dames, l’OPDAS établira des partenariats nouveaux, susceptibles d’amplifier la portée du travail. Un exemple de partenariat particulièrement apprécié est celui qui fut établi entre l’OPDAS et la Fondation Clinton, qui permit la signature d’un accord faisant de l’OPDAS, l’organisation localement agréée, en charge de la promotion du consortium pharmaceutique et de la nouvelle initiative pédiatrique lancés par la ladite Fondation Clinton. A Lusaka, l’assistance comprenait des diplomates, des ministres, des personnalités scientifiques et des représentants des Premières Dames de l’OPDAS
Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×