Gabon: Des logements pour les enseignants de Franceville

Libreville, 08/02/08-Gabon D'abord Actualités 

 Les enseignants de la province du Haut-Ogooué (sud-est) ont réclamé le 6 février dernier à Franceville à l'inspecteur délégué d'académie, Pierre Claver Koumba, la construction de plus de logements et de nouvelles salles de classes.

 Les enseignants de la ville de Franceville dans la province du Haut Ogooué ont réclamé le 6 février dernier à monsieur Pierre Claver Koumba, l'inspecteur délégué académique de la province la construction de logements supplémentaires et de salles de classes.

Les enseignants ont dévoilé leur requête au cours de la clôture de la tournée d'inspection dans les établissements primaires et secondaires du Haut Ogooué qu'a effectué durant plusieurs jours l'inspecteur délégué académique afin de répertorier les insuffisances de chacun de ces établissements.

Selon monsieur Isaac Mouketou, un enseignant de Franceville ''Nous sommes mal logés pour certains et pas logés pour d'autres et souhaitons en conséquence que le problème de logements soit vu sans tarder. Certaines écoles sont aussi à agrandir en raison de l'affluence des élèves et nécessitent donc une extension''.

 Dans la plupart des départements, seul les directeurs et les chargés d'écoles sont logés et les collaborateurs louent chez les villageois. Le cas le plus alarmant est celui de la ville de Mounana ( 88 Km au Nord-Ouest de Franceville) où les enseignants de l'école évangélique attendent depuis 1999 la fin des travaux de construction de deux logements.

 A Mounana, les enseignants sont logeés à deux ou trois dans de petites maisons et sans confort. On note également la pléthore des effectifs dans les établissements de Mounana occasionne de nombreux désagréments et remet en cause l'efficacité des enseignements.

 Soulignons toutefois qu'au village Lengori, situé à quelques kilomètres à l'Est de Franceville, le chef de ce village, Alphonse Efounda, avait déjà interpellé il y a une semaine le préfet du département de la Mpassa , Eloge Edouard Eniongo sur la pléthore dans les salles de classe et la nécessité de construire de nouvelles salles par l'extension des écoles. 

 Par Narcisse Leroy  
  © Copyright Gabon D'abord Actualités 
              

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×