Fin du sommet extraordinaire sur le Tchad à Kinshasa: La CEEAC condamne la prise du pouvoir par les armes

(Le Potentiel 11/03/2008)
L'image “http://www.africatime.com/data/nouvelles/126027.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.
Condamnation du recours aux armes comme modes d’accession au pouvoir, appel à toutes les parties au conflit pour qu’elles appliquent tous les accords antérieurs, organisation d’une assistance d’urgence en faveur du Tchad.
 
Telles sont trois des sept résolutions prises par le sommet extraordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC) qui s’est tenu hier lundi à Kinshasa sur convocation de son président en exercice, Joseph Kabila Kabange, président de la République démocratique du Congo.
 
Les travaux du sommet de Kinshasa, tenus à huis clos de 11h15 à 21h00 au Palais de la Nation et entrecoupés d’un repas, ont connu la participation de sept chefs d’Etat sur les dix que compte la CEEAC. Il s’agit de Denis Sassou Nguesso du Congo-Brazzaville, Idriss Deby Itno du Tchad, Pierre Nkurunziza du Burundi, François Bozize de la RCA, Théodore Obiang de la Guinée Equatoriale, Fradique de Menezes de Sao Tome et Principe et Joseph Kabila de la République démocratique du Congo, pays hôte.
 
Le Gabon a été représenté par son ministre de l’Information, Jean-Boniface Asselé, l’Angola par son Premier ministre Fernando Da Piedade Dias Dos Santos, et le Cameroun par son ministre des Relations extérieures, Henri Ebeye.
 
Dans son mot de circonstance et de bienvenue, le président Joseph Kabila a salué la disponibilité de ses hôtes avant de rappeler les raisons profondes de cette rencontre consacrée à la crise tchadienne. Ensuite, la parole a été accordée au président tchadien de faire l’état des lieux de son pays au regard des derniers événements caractérisés par la « Bataille de N’Djamena ».
 
Le président Denis Sassou Nguesso, co-médiateur désigné avec le chef de l’Etat libyen Mouammar Kadhafi par le dernier sommet de l’Union africaine réuni à Addis-Abeba, a également fait une intervention.
 
Une solution politique
 
Les discussions ont longtemps achoppé sur le refus du président tchadien de reconnaître l’existence d’une crise intérieure dans son pays. Idriss Deby insistant principalement sur une condamnation du Soudan pour avoir agressé son pays.
 
Les autres lui ont, par contre, demandé de reconnaître la réalité d’un conflit interne dans son pays, en lui rappelant que ses « frères biologiques » font partie de la rébellion qui a attaqué récemment N’Djamena. Mais, pour Idriss Deby, il s’agit d’une « agression » du Soudan.
 
En fin de compte, les violons se sont accordés et le sommet de Kinshasa a exprimé toute sa « solidarité à l’égard du gouvernement et du peuple tchadiens ». Il a invité « tous les pays à s’abstenir de toute initiative ou attitude susceptible de porter atteinte à l’ordre constitutionnel, à la sécurité et à l’intégrité territoriale de la République du Tchad ».
 
C’est ainsi que, prévu pour être lu à 16h00, le communiqué final n’a pu être accepté par l’ensemble des participants qu’aux environs de 20h00.
 
Après « échanges » et « débat », les sept chefs d’Etat, le Premier ministre angolais ainsi que les ministres camerounais et gabonais ont, dans le communiqué final lu par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale de la RDC, Antipas Mbusa Nyamwisi, appelé la communauté internationale à apporter une « assistance multiforme » au gouvernement et au peuple tchadiens. L’ombre de Wade
 
L’ombre du président sénégalais Abdoulaye Wade a plané sur le sommet de Kinshasa. En effet, au cours du week-end, il a annoncé la « signature d’un accord entre le Tchad et le Soudan pour une solution définitive ». Cette cérémonie pourrait intervenir jeudi 13 mars à Dakar.
 
On soupçonne Wade de chercher à voler la vedette à la CEEAC en profitant de la tenue, dans la capitale sénégalaise, du sommet islamique. Celui-ci est largement financé par les Etats musulmans et auquel participeront le Tchad et le Soudan.
 
Par Le Potentiel

© Copyright Le Potentiel


Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×