Ouverture à Tripoli de l'Assemblée générale d’Africa N°1

 Libreville, 07/01/2008 (GDAA) - Le secrétaire du comité de direction de l'Office général des radiodiffusions libyennes, Abdallah Mansour a ouvert le 6 janvier dernier à Tripoli, la réunion de l'Assemblée générale de la radio "Africa n° 1", une société mixte libyo-gabonaise de journalistes libyens et gabonais. Le secrétaire du comité de direction de l'Office général des radiodiffusions libyennes a affirmé que Radio "Africa N° 1" qui dispose d'un centre de diffusion sur les ondes courtes au Gabon et 14 stations de retransmission dans 14 capitales africaines sur les ondes de fréquence "FM", contribuera à assumer cette responsabilité historique d'information au niveau du continent.

M. Abdallah Mansour a affirmé que la vision du guide Kadhafi relative à la révolution culturelle en Afrique a jeté des bases solides pour immuniser les citoyens africains à travers une profonde sensibilisation pour faire face à toute sorte d'hégémonie et d'exploitation et pour se libérer des séquelles de l'héritage colonial.

Il a précisé que l'Afrique regorge de ressources humaines bien formées notamment les compétences dans le domaine médiatique capables de construire des institutions et leur gestion d'une manière à garantir l'exploitation optimale des ces capacités dans la bataille de la construction de l'unité du continent, son développement, son progrès et pour contrer les images inexactes que l'autre essaie d'ancrer injustement a détriment du continent pour justifier les tentatives du retour de la colonisation et d'imposition de nouveau de la tutelle étrangère.

Le secrétaire du comité de direction de l'Office général des radiodiffusions libyennes a affirmé que Radio "Africa N° 1" qui dispose d'un centre de diffusion sur les ondes courtes au Gabon et 14 stations de retransmission dans 14 capitales africaines sur les ondes de fréquence "FM", contribuera à assumer cette responsabilité historique d'information au niveau du continent.

Le comité de direction de la société libyo-gabonaise Radio "Africa N° 1" a consacré, sa première réunion dimanche à Tripoli, à l'examen de l'élargissement du champ de diffusion de la radio pour couvrir tout le continent du point de vue audiovisuel par l'utilisation des services du premier satellite africain "QAF1" et cela par le biais de "PanAfricansat" qui est le premier fournisseur africain unifié d'accès aux diverses communications par satellites.

"Africa N° 1" dont le siège se trouve dans la capitale gabonaise Libreville, couvre actuellement 12 pays africains sur les fréquences de la bande "FM" tout comme elle couvre la périphérie de la capitale française Paris pour permettre aux immigrés et aux communautés africaines qui y résident de suivre le mouvement que connaît le continent sur la voie de l'édification des Etats Unis d'Afrique.

 Par Jean BALADOU  
© Copyright Gabon D'abord Actualités

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×