Victoire donne le coup d’envoi des travaux du centre d’accueil des enfants en difficulté sociale.

L'image “http://tbn0.google.com/images?q=tbn:O48Pb2QmieTYIM:http://afrique.apf.francophonie.org/IMG/jpg/Mme_Lasseni-Duboze.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Libreville, le 24 septembre 2008 (GDAA) - La chantre de Dieu, Victoire, a lancée les travaux de construction du futur centre d’accueil des enfants du Gabon en difficultés sociale le 13 septembre dernier à Libreville. La cérémonie a été présidée par le pasteur Gaspard Obiang de l’Eglise Béthanie de la capitale gabonaise et s’est déroulée en présence de plusieurs hommes d’églises, de l’architecte en charge des travaux, des personnalités de marques, des futurs bénéficiaires et d’un public nombreux.

Situé à coté du nouveau dispensaire de Nzeng Ayong dans le sixième arrondissement de Libreville, le futur centre d’accueil est logé dans un terrain d’une superficie de 4200 m2. Il prévoit un bâtiment qui recevra dix lits dans un premier temps, un réfectoire, une salle d’eau et d’étude et une cuisine. Qui dans un premier temps recevra une dizaine d’enfants.

S’adressant aux enfants dans son discours circonstanciel, la servante de Dieu, Victoire, dont l’humanisme n’est plus à prouver a déclarée : «  Dieu a entendu vos pleurs et vos gémissements et il a décidé de vous offrir un lieu d’abri » avant de poursuivre : «  Il faut qu’on corse et qu’on applique les lois de notre pays sur l’abandon des enfants et contre ceux qui abusent sur ces innocents. Il faut qu’ont sanctionne ceux qui les utilisent pour des fins malsaines ». Soulignons que ces enfants sans défense, âgés entre huit et seize ans, sont parfois abusés sexuellement par des grandes personnes. Ils sont également victimes de toutes les affres de la rue qui les accueille depuis plusieurs années pour certains, après avoir été rejetés par les leurs. C’est pour leur éviter ce mauvais sors et qu’ils ne se retournent plus tard contre la société que l’artiste, poussé par le Saint – Esprit, a décidé de voler à leur secours.

Outre la construction du centre d'accueil dont il a la charge, l’architecte Claude Paass, a promis de former les enfants dans les métiers du bois et de la terre pour leur insertion dans la vie sociale.

Une prière de bénédiction a été dite par le révérend pasteur Gaspard Obiang, qui a demandé au Seigneur Jésus – Christ de bénir et de soutenir l’initiative louable de Victoire. Il lui a en outre demandé de briser toutes les forces obscures qui pourraient s’y opposer.

Le début de ces travaux intervient une semaine après son concert du 5 septembre 2008 au cinéma le Komo de Libreville sous le thème : Un espoir, un avenir, j’y crois », dont les fonds récolté ont été investi dans ce projet.

Signalons que les bénéfices tirés de la vente de son dernier album « Psaumes de la forêt » prennent également la même direction.

Par Ludovic Aubin NONO

© Copyright Gabon D'Abord Actualités

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site