Le pasteur Joël Mathieu Obiang et son épouse toujours en cavale

Libreville, le 15/08/08

 

Le pasteur Joël Mathieu Obiang et son épouse Marie Obiang sont toujours recherchés par les agents de force de police pour abus de confiance et escroquerie. Ils auraient érigés domicile au Cameroun voisin pour éviter la justice gabonaise.

 

Cette fuite fait suite à une plainte portée à l’endroit du pasteur Joël Mathieu Obiang le 21 février 2008 par un de ses fidèles pour abus de confiance.

 

Ce fidèle réclame  de l’homme d’église un montant de un million de FCFA que le pasteur lui aurait emprunté et qu’il ne voudrait plus rembourser.

 

L e 5 mars dernier le pasteur présumé coupable aurait lui-même joint au téléphone l’officier chargé d’enquêter sur cette affaire et aurait reconnu les faits qui lui sont reprochés en promettant de revenir à Libreville quelques jours après cette conversation pour régler sa dette.

 

Malheureusement cette promesse ne s’est jamais réalisée. Le pasteur demeure injoignable à ce jour, selon la partie plaignante et d’autres fidèles auraient portés plainte pour la même cause.

Notons que ces mêmes faits sont reprochés à son épouse. Leur église est située dans un bidon ville de la capitale gabonaise au quartier sotéga. Cette église demeure sans dénomination aucune.

Par Ludovic Aubin NONO

© Gabon D'Abord Actualités

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×