L’Union du Peuple Gabonais (U. P. G) et la foi en Christ

L'image “http://www.mamboundou2005.com/images/2007/08/29/aid88376_0_2.jpg” ne peut être affichée car elle contient des erreurs.

Libreville, 24 septembre 2008 (Gabon D'Abord Actualités) - La croyance en Jésus Christ pour le salut des âmes n’est pas le seul apanage des chrétiens, en république gabonaise, l’Union du Peuple Gabonais, un parti politique de l’opposition radicale confesse le messie comme Seigneur et Sauveur de l’humanité.

Comme au début de chaque manifestation chrétienne ou homélie, c’est par la louange et la prière adressées à Dieu au nom de Jésus – Christ que le leader incontesté de l’opposition gabonaise, Pierre Mamboundou, débute et termine chacune de ses manifestations politiques.

« Permettez moi de m’adresser particulièrement aux chrétiens pour leur demander de redoubler de vigilance spirituelle, de prier chaque jour pour demander au Seigneur de défendre le pays : de me défendre contre mes adversaires, et de combattre ceux qui me combattent en saisissant le petit et le grand bouclier pour me secourir ».

« Vous savez mes chers compatriotes, qui êtes chrétiens que celui habite sous l’abri du Très Haut, repose à l’ombre du Tout Puissant ».

« Disons à l’Eternel qu’il est : notre refuge est notre forteresse, notre Dieu à qui nous nous confions, que celui qui nous délivre de l’oiseleur, de la peste et de ses ravages ».

«  Grâce à lui nous ne craignons ni la terreur de la nuit ni la flèche qui vole de jour ».

« Les escadrons de la mort qui sont formés par ceux qui ont décidé de déstabiliser le pays et d’attenter à ma vie seront anéantis par l’armée céleste et seront brûlés par le feu dévorant du Saint – Esprit qui a brûlé Sodom et Gomor ».

« Je demande au Dieu Tout Puissant de plonger le Gabon et sa population dans le sang de Jésus Christ pour anéantir toutes velléités de déstabilisation et d’embrasement ».

« Que Dieu protège et bénisse le Gabon ». C’est en ces termes que Pierre Mamboundou, au nom de son parti avait clos son discours relatif à l’attentat à sa vie le 8 août dernier au cours d’une conférence de presse tenue à Libreville.

Bien que politiques, les discours de ce parti politique se réfèrent toujours aux saintes écritures. En effet, rares sont les fois où des passages bibliques ne sont pas cités.

Toutefois, l’union du peuple gabonais a choisit comme couleur de prédilection le rouge.

De source proche du parti, cette couleur symbolise le sang de l’agneau immolé sur la croix de Golgotha.

En 2005 un collège de pasteur des églises de réveilles ainsi que leurs fidèles avaient presque érigé domicile au siège de ce parti au quartier Awendjé dans le quatrième arrondissement de la capitale gabonaise. Pendant plusieurs mois le siège centrale de l’U. P. G était devenu un lieu de jeun et de prière.

Interroger par notre rédaction au sujet de la foi de ce parti en Christ, son leader Pierre Mamboundou, a déclaré: « C’est du fond du cœur que la chrétienté se vit, ce qui est difficile ce de prouver, mais au regard des multiples conversions je peux vous rassurer que le vent du Saint – Esprit souffle actuellement sur notre pays ».

Dix neuf ans après sa création l’U. P. G est actuellement la première force de l’opposition politique gabonaise à l’assemblée nationale avec 7 sièges.

Par Ludovic Aubin NONO

© Gabon D'Abord Actualités

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site