Gospel/ Camille M’BIKA : Temps De Rafraîchiment a atteint l’objectif du Seigneur.

Libreville, le 18/12/2008 (GDAA) - Entretien avec le fondateur du Ministère de louange, Temps De Rafraîchissement (TDR), le Docteur Camille M’BIKA, de l’église Internationale de Nazareth au Gabon. Dans cette interview notre interlocuteur parle essentiellement de son ministère qu’il estime avoir atteint l’objectif du Seigneur, après huit ans d’existence.

Ludovic Aubin NONO : Bonjour Docteur

Docteur Camille M’BIKA : Bonjour Monsieur NONO !

LAN : C’est un honneur pour notre rédaction de vous avoir en interview.

Dr. C.M : Je vous en prie.

LAN : Vous êtes le fondateur du Ministère de Louange T. D. R, comment l’idée vous est – elle parvenu et pourquoi T. D. R ?

Dr. C.M : T.D.R est le sigle de l’appellation du Ministère de louange inspiré par Dieu dans Actes 3/20 :

T= Temps D= De R= Rafraîchissement Par grâce, ce Minisetère est né le 22 Décembre 1990 date de ma conversion au Seigneur.

LAN : Plusieurs années après la création de ce Ministère, qu’en est-il exactement aujourd’hui ?

Dr. C.M : Comme je viens de le relever le Ministère qui remonte à ma conversion est plus vieux que la mise en forme du groupe en 2000 concomitamment à la sortie du premier album « Tout est possible » réalisé avec la collaboration du groupe Réconciliation du frère Henri KOUMBA. Le groupe a déjà réalisé sept albums en huit ans d’éxistence soit en moyenne un album par an car le huitième album est en cours de traitement en France auprès de Chic Duplication. Par ailleurs, TDR Ministère de louange après avoir réalisé le premier album de Clarisse MBINA a mis en place une plate forme « que viennent des temps de rafrîchissement » en vue de la promotion des jeunes talents qui ne peuvent pas se produire eux-mêmes. C’est ainsi que Conforte LEKOUGA avait été nominée « artiste gospel de l’année » lors de la première édition en 2006 et son maxi single objet de deux clips sera disponible dans quelques jours.

LAN : T. D. R compte sept albums à son actif, quel message véhiculent- ils exactement ?

Dr. C.M : Le salut des âmes par la louange est le principale message véhiculé par ce Ministère dont l’Eternel est l’Architecte. Dieu se sert ainsi de cette louange rafraîchissante pour guérir et délivrer le cœur de quiconque se tourne vers Jésus Christ.

LAN : Certaines langues disent que parmi tous ces albums « Adonaï le 7e jour » est le meilleur, partagez – vous cet avis ?

Dr. C.M : Gloire à Dieu ! Mais il faut relativiser les choses, si je prends le cas du chant « Djembi wè bubwè » il est du troisième album ; Allo ! Jésus t’appelle du 5...

LAN : Comment justifiez-vous que contrairement aux six premiers albums l’on a observé une forte campagne médiatique « d’Adonaï le 7e jour » en 2007 ?

Dr. C.M : Je ne partage pas cet avis ; en 2006 nous avions un partenariat sur une période de sept mois avec l’émission Midi Première de la RTG1, certains clips des six premiers albums étaient diffusés au cours de cette émission de grande audience. Le septième album ne compte que deux clips Adonaï et Libreville. Nous voulons faire plus pour mieux nous faire connaître avec la grâce de Dieu.

LAN : Depuis quelques années on voit de plus en plus Rafaël Fernandez à Libreville, particulièrement avec les membres de T. D. R. On le retrouve également dans « Adonaï le 7e jour » avec d’autres grands noms du gospel, à savoir : Marcel BOUNGOU, Léa Vincent, Joël Andres ainsi que des musiciens faisant autrefois parti du groupe Exo. Quel lien avez-vous avec toutes ces personnes ?

Dr. C.M : TDR prend de l’envol pour arroser l’univers qui n’échappe pas au contrôle de notre Dieu. Ces frères et soeurs ont bien voulu au-delà de nos frontières entrer dans cette vision selon Luc5/6-7. Pour parler en particulier de Rafaël, il est notre partenaire privilégié en même temps Dieu l’a touché pour la réalisation des travaux du septième album au studio Chic Duplication en France, il faut noter par ailleurs que les travaux des mastéring et de duplication des albums (3-4-5 et 6) ont été faits à Chic Duplication. Pour nous, Rafaël est un Ministre fidèle de Dieu.

LAN : Où en est TDR avec l’organisation de ce grand concert gospel dénommé « Libreville 2008 », prévu pour se tenir en Juillet dernier ainsi que la sortie officielle du 8e album ?

Dr. C.M : N’ayant pas reçu à temps le matériel commandé pour être à la hauteur de l’évènement, afin d’éviter les désagréments de dernière minute, nous avont sagement reporté ledit concert en 2009. Quant au 8è album, nous avons enregistré un retard s’agissant de sa sortie officielle initialement prévue en 2008 ; je pense qu’elle se fera, sous réserve des délais de livraison, en début d’année 2009.

LAN : Au regard du parcours réalisé, pensez – vous que le groupe a atteint l’objectif qui lui a été assigné par le Seigneur à sa création ?

Dr. C.M : Tout à fait ; à en juger par le nombre d’album mis sur le marché car Dieu nous recommande dans 1Pierre4/10 de mettre au service des autres le don que nous avons reçu. L’Eternel accompli le reste.

LAN : Nous sommes arrivés au terme de cet entretien, quel est votre mot de fin ?

Dr. C.M : Je voudrais dire pour terminer que Dieu a tiré les louanges de ma bouche selon Matthieu 21/16, il y a 18 ans. Cette grâce n’est pas une exclusivité car il fait grâce à qui il fait grâce. L’Eternel Dieu est donc glorifié par l’entremise de TDR Ministère de louange.

Sachant que le Seigneur siège au milieu de la louange de son peuple et par ce Ministère nous pensons que tout ce qui respire à travers l’univers loue et louera avec nous l’Eternel notre Dieu à l’image des 24 vieillards dont parle la Bible dans Apocalypse afin que viennent des Temps de Rafraîchissement.

LAN : L’équipe rédactionnelle de Gabon D’Abord Actualités vous remercie pour cet entretien.

Dr. C.M : C’est moi qui vous remercie de cette opportunité et que Dieu bénisse Gabon D’Abord Actualités !

Ludovic aubin NONO

© Copyright Gabon D’Abord Actualités

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×