Christianisme : La 8ème édition de « Rencontre (s) » célébrée dans la joie

Libreville, 02/11/2008 (GDAA) - Le Ministère de louange, Flamme de Feu, et les chrétiens de Libreville se sont retrouvés le 1er novembre 2008 dans la salle du cinéma le Komo au cours d’une soirée de louange et d’adoration, à travers laquelle ils ont célébré le Seigneur.

 

Cette  soirée faisait l’objet de commémoration de l’évènement « Rencontre (s) » instauré par Flamme de Feu depuis huit ans et qui est désormais célébré à cette date de chaque année.

 

Selon les responsables dudit ministère, la vision des soirées « Rencontre (s) » puise son essence dans le souhait de Dieu, exprimé  par Jésus – Christ, dans Jean 4 : 23 d’avoir un peuple qui l’adore comme il le désire, c'est à dire: « en esprit et en vérité ».

 

C’est dans ce sens que les adeptes de Jésus – Christ présent dans la capitale gabonaise, toutes obédiences confondu (catholiques, protestants, éveillés,…et autres) s'étaient rendu massivement à cette grande fête.

 

Le programme prévoyait un répertoire composé de 23 adorations et louanges  significatifs pour la vie de l'homme et qui ont marqué les coeurs   des chrétiens ces dernières années.

 

Soulignons que ces chansons interprétés lors de cette édition sont celles d'artistes gospel originaires d'autres pays de la planète pour la plus part.

 

Pour sa part, le public n'est pas resté insensible à toutes les mélodies  gospel qui ont été joué durant cette soirée. Ce public à dansé durant tout le spectacle surtout avec « In the Sanctuary », de Kirk Car, redemandé plus d'une fois. 

 

« Digne es-tu », de Chris Christensen ; « que ma coupe déborde », du groupe  Expression de louange, mais aussi magnifique du groupe Temps de rafraîchissement (T.D.R) ont également fait sensation.

 

Outre la louange et l'adoration, la huitième édition de « Rencontre (s) » a été pour Flamme de Feu et pour l'assistance présente, une occasion d'intercéder pour le Gabon et le reste du monde.

 

La soirée c'est achevée sur une note de satisfaction générale.

 

Rappelons que le Ministère de louange Flamme de Feu, regroupe des chantres des différentes assemblées chrétiennes de Libreville. Il prend naissance en septembre 1997 suite à une conférence chrétienne tenu dans la capitale gabonaise à cette période et dont le but était de regrouper les églises pour prier en faveur de la nation.

 

Ludovic aubin NONO

© Copyright Gabon D’Abord Actualités

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site